Depuis le 1er janvier 2016, les régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes ne font plus qu'une ! Découvrez aussi l'offre touristique en

Aquitaine et Limousin

Moules de filières label rouge ©OutDooa

Moules : premier Label Rouge en Poitou-Charentes

C'est une bonne nouvelle pour les amateurs de fruits de mer et pour les mytiliculteurs charentais qui travaillaient à l'obtention d'une certification depuis cinq ans : Une trentaine de producteurs de moules de filières bénéficie du Label Rouge en Poitou-Charentes pour la saison 2015. Avant de craquer sur l'étal du poissonnier, découvrez ce qu'apporte ce nouveau signe ce qualité.

Moules de filières

Les moules de filières sont des moules élevées en pleine mer sur des cordes. Immergées en permanence, elles peuvent se nourrir constamment et grossissent rapidement. Cette méthode permet donc d'obtenir des moules de belle taille et bien charnues.

Moules de filières label rouge 2015

En Charente-Maritime, 500 à 1 000 tonnes de moules élevées en pleine mer sont concernées par le Label Rouge pour la période comprise entre le 1er mai 2015 et le 31 octobre 2015.

Attribué par l’État, ce label garantit la qualité supérieure des moules, qui répondent à des cahiers des charges stricts et régulièrement contrôlés.

De la mer à l'assiette, découvrez les différentes étapes de production des moules de filières charentaises en vidéo :



Plus d'infos sur mouleslabelrouge.com

Moules de bouchot

En Poitou-Charentes, la petite coquille noire est également concernée par un autre label, reconnu au niveau européen depuis le 6 mai 2013.

La "moule de bouchot" est en effet le premier et seul produit français à être enregistré en tant que "Spécialité Traditionnelle Garantie" (STG), signe de qualité valorisant son mode de production traditionnel.

Pratiqué sur une grande partie du littoral de l'Atlantique et de la Manche, l'élevage des moules de bouchot s'effectue sur des pieux en bois, appelés les bouchots, contraction de l'anglais "bout choat".

Moules de bouchot ©GMB

Cette expression est attribuée à l'Irlandais Patrice Walton, réfugié dans la Baie de l'Aiguillon suite à un naufrage au XIIIème siècle. Il aurait inventé la technique en posant des filets tendus sur des perches, sur lesquelles des moules se fixèrent.

Généralement en chêne ou en châtaigner, les pieux de 2 à 6 mètres de long sont enfoncés de moitié dans le sable. Cela permet aux moules d'éviter le contact avec le sol et donc avec d'éventuels parasites.

En outre, l’alternance des périodes émergées et immergées selon les marées donnent aux mollusques leur goût finement iodé.

Plus d'infos sur moulesdebouchot.fr

Idées de recettes

Moules et bulots, crème au céleri

Terrée de moules

Mouclade à la Charentaise

Moules au chorizo et tomates poêlées

Galette de pommes de terre aux moules

Ajouter à mon carnet de voyage

Les trésors du littoral

Phare de Cordouan à marrée basse au large de Royan
La liste des incontournables est longue : îles de Ré, Oléron, Aix, Madame, les stations balnéaires de Royan, Saint Palais-sur-Mer, Fouras-les-Bains, Châtelaillon-Plage...
Pas moins de 450 kilomètres de côtes jalonnent le littoral charentais. Entre hautes et basses mers, les longues plages sablonneuses bordées de pins al...
En savoir plus

Rochefort surfe sur le bicentena...

Le Radeau de La Méduse, Théodore Géricault, 1818-1819, Musée du Louvre
En 2016, deux nouvelles salles ont été créées au Musée de la Marine de Rochefort pour commémorer le naufrage en 1816 de la frégate "La Méduse". Découvr...
En savoir plus

 Je prépare mon voyage

  • Où dormir
  • Où manger
  • A voir
  • A faire
  • Pratique

 Agenda

Voir tous les évenements

 Je recherche sur la carte

Carte
Je reserve en ligne

 - Les bons plans -